Code Professionnel de Conduite

Experience is not what happens to a man; it is what a man does with what happens to him*”. Huxley, A. (1932).  Texts and Pretexts. Paris, France :  Grafton 1986, p 12.

Le présent document reprend les grands principes de déontologie (les règles) et d’éthique (la morale) applicables à la pratique du coaching professionnel. Si la qualification du Coach est impérative, elle ne peut s’affranchir d’une parfaite clarification des relations nouées entre les différentes parties prenantes d’une part, d’une définition précise de l’objectif recherché d’autre part.

Les valeurs d’intégrité et de respect des personnes sont au cœur de la démarche ; elles sont ici associées à la dimension de professionnalisme et d’engagement.

Je soussigné D.Simonin, Coach professionnel certifié ICN, m’engage à respecter ce code de conduite et mettre toute mon expérience personnelle et les compétences acquises en tant que Coach au service du résultat.

 

I. La Déontologie :

I.1. Le contrat :

I.1.1. Avant toute intervention, le Coach aura un entretien avec chacune des parties prenantes, Commanditaire et/ou Coaché (Client), au cours duquel les contours de la mission seront formulés. Cette étape initiale et préalable doit permettre d’identifier les attentes de chacun et de définir un objectif. Il est rappelé que le Coach a une obligation de moyens vis-à-vis de ses clients.

I.1.2.   Les rôles et responsabilités de chacun doivent être établis et connus de façon à asseoir une relation de confiance réciproque propice à optimiser la résultante du coaching.

I.1.3.   Les points de forme tels que fréquence, nombre, durée, modalités pratiques et logistiques des entretiens, mais aussi honoraires, appel à la supervision ou autres feront l’objet d’un accord.

I.1.4.   Les droits de recours en cas de non-respect des engagements seront clairement définis.

I.1.5.   Un contrat sera rédigé sur les bases des § I.1.1, I.1.2 et I.1.3.et servira de socle à la mission; une « fin de contrat » libérera chacune des parties.

 

I.2. Les entretiens :

I.2.1.   Les entretiens se dérouleront selon les modalités établies au contrat.

I.2.2.   Le coaching est un processus qui ne peut s’opérer que dans un cadre de volontariat et d’absence de contraintes. Le Coach devra s’assurer de l’accord de principe du Client sur ce point. A l’inverse, un refus de prise en charge de la part du Coach est possible et sera signifié sans délai ; il pourra proposer une réorientation vers un autre Coach.

I.2.3.   La mission de coaching peut être initiée directement par le Coaché ou par un Commanditaire ; le coaching peut être individuel ou d’équipe. La restitution sera faite de façon personnalisée et confidentielle à chacune des différentes parties.

I.2.4.   Tous les documents de travail de quelque nature qu’ils soient (support papier, informatique ou audio) seront traités de manière à garantir une parfaite confidentialité.

I.2.5.   Un bilan sera fait à l’issue des entretiens. Les Coachés resteront seuls responsables et acteurs de leurs choix, actions, décisions, orientations ou changements qu’ils pourraient être amenés à mettre en œuvre à l’issue du coaching.

 

I.3. Les outils :

I.3.1. Le Coach tient à la disposition du Client son parcours professionnel, ses diplômes, ses expériences et sa certification.

I.3.2. Le Coach a suivi une formation spécifique lui permettant d’aborder les entretiens de Coaching de façon professionnelle et structurée.

A cette occasion, il a pu découvrir et s’approprier les techniques ou processus reconnus par la profession. Au-delà de ces outils, il fera de sa propre expérience un atout supplémentaire au service du coaching.

I.3.3. Par tous les moyens dont il dispose, le Coach cherchera à atteindre l’objectif fixé. A chaque instant, il conservera la possibilité d’avoir recours à un superviseur qualifié et identifié dès le début de la mission.

I.3.4. Son comportement sera adapté aux différentes situations ; il s’assurera régulièrement de la qualité des échanges au travers d’un feed-back réciproque approprié. Sans jamais s’éloigner des objectifs visés, il encouragera le Coaché à trouver les voies de progrès recherchées.

I.3.5. Le Coach évitera un jargon trop spécifique propre à entraver la relation et la communication avec le Client.

 

II. L’Ethique :

II.1. Les valeurs :

II.1.1.  Le Coach professionnel travaillera dans le strict respect des valeurs de la profession. Son intégrité, sa responsabilité, son professionnalisme et son exemplarité seront au centre de ses engagements.

II.1.2.  Par un apprentissage et une mise à niveau permanents, le Coach s’efforcera de travailler au quotidien avec les dernières normes ou références en la matière.

II.1.3. Le respect des intérêts du Client est une valeur forte qui doit à chaque instant prévaloir. Le Coach s’engage à informer, expliquer ou détailler les contours de la mission en vue d’une parfaite compréhension de la démarche de coaching.

II.1.4. Le contrat initial fixe les conditions d’exercice d’un coaching ; c’est un document où les droits et devoirs de chacun sont mentionnés. Ces droits et devoirs pourront être rappelés tout au long des séances.

II.1.5. La confidentialité des échanges est à la base de la confiance mutuelle attendue. Toutes les actions nécessaires au respect de cette valeur seront mises en œuvre.

II.2. Les risques :

II.2.1. Au regard de la dimension humaine de la démarche, le Coach est conscient que des interactions inopportunes pourraient se manifester comme la dépendance, le transfert, l’intimité, l’attirance, la subordination ou encore l’abus d’influence. Dans ces cas précis, il aura la responsabilité d’identifier ces situations et d’œuvrer à ce qu’elles cessent.

II.2.2. Au-delà du contrat en place, il est possible que les valeurs des uns et des autres viennent à s’opposer. En toute transparence, le Coach décidera seul ou avec l’appui du superviseur des suites de la mission.

II.2.3. Si des événements, comportements ou agissements illégaux venaient à apparaître, le Coach se réserve le droit d’agir conformément aux devoirs d’un citoyen.

 

*L’expérience n’est pas ce qui arrive à un homme, c’est ce qu’il en fait qui lui arrive

Centre de préférences de confidentialité

    Nécessaires

    Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site et ne transmettent aucune donnée.

    PHPSESSID, wp-settings-*, wp-settings-time-*, wordpress_test_cookie, wordpress_logged_in_*, gdpr[allowed_cookies], gdpr[consent_types]

    Analytics

    Ces cookies sont utilisés uniquement à mesurer notre audience et ce de manière anonyme.

    _ga, _gid, gadwp_wg_default_metric, gadwp_wg_default_dimension, gadwp_wg_default_swmetric

    Autres cookies

    Notre hébergeur (OVH) pose 2 cookies pour la gestion du réseau et ne concernent pas votre expérience utilisateur.

    mediaplanBAK, mediaplanD